Mutualisation des compétences et des équipements français
pour l’analyse génomique et la bio-informatique

Accueil > À propos de France Génomique ? > FRANCE GENOMIQUE

FRANCE GENOMIQUE

Créée grâce à un financement « Investissements d’Avenir », France Génomique est une infrastructure née de la volonté d’optimiser et de renforcer les capacités françaises dans le domaine de la génomique à haut débit et de la bioinformatique associée.
Elle résulte en effet de la fusion et de la restructuration de 4 projets déposés simultanément en 2010 dans le cadre de l’appel « Infrastructures nationales en biologie et santé ». (+ encadré chiffres clés, en cours de révision)

Dans un contexte de très forte concurrence internationale, l’objectif principal est de placer et de maintenir la France au plus haut niveau de compétitivité et de performance, à la pointe de l’état de l’art à l’échelle internationale dans la production et l’analyse des données de génomique.
L’infrastructure France Génomique regroupe la majorité des plateformes de séquençage et de bio-informatique françaises au sein d’un consortium dont les partenaires sont le CEA (coordinateur), l’INRA, le CNRS, l’INSERM, l’Institut Pasteur, la Fondation Paris Sciences & Lettres, le CERBM-GIE (Strasbourg).
Elle intègre ainsi à l’échelon national des capacités très importantes d’analyse génomique (séquençage/génotypage et traitement bio-informatique) et rassemble la masse critique et les expertises nécessaires pour renforcer la compétitivité de la communauté nationale (recherche publique ou industrielle) et pour attirer de grands projets internationaux.
France Génomique s’appuie sur plusieurs centres aux compétences reconnues et complémentaires, placés sous une gouvernance intégrée, et proposant un accès unique et coordonné à un ensemble de savoirs-faire couvrant tous les domaines des sciences du vivant (biodiversité, médecine, agronomie, etc.).
Par ailleurs, ses programmes coordonnés de veille et de développement technologiques permettront à France Génomique de mettre à la disposition de la communauté scientifique une expertise et des capacités qui seront en permanence à la pointe de l’état de l’art international pour le séquençage à haut débit et le traitement des données qui en sont issues.
France Génomique fonctionne ainsi à la fois comme développeur d’approches innovantes afin d’offrir en permanence les services les plus compétitifs, et comme un collaborateur/prestataire de service pour les projets que la communauté scientifique aura la possibilité de soumettre soit via un appel à projets annuel pour les très grands projets, soit à tout moment via le portail Web de France Génomique pour les projets de taille moins importante.

La gouvernance de France Génomique devrait à terme être renforcée grâce à la création d’une UMS (Unité Mixte de Service) qui regroupera les quatre principaux organismes de recherche publics impliqués : CEA, CNRS, INRA et INSERM.


Toutes les versions de cet article : [English] [français]