Les modalités de l'appel

Dans le cadre de sa mission de soutien à la communauté scientifique, FRANCE GÉNOMIQUE consacre une partie importante de sa capacité de séquençage et de traitement bio-informatique des données, ainsi que les expertises associées, à la réalisation de quelques grands projets ambitieux, à haute valeur ajoutée scientifique et à forte visibilité internationale

Des projets à grande échelle, des challenges technologiques

Ces projets seront soumis par des laboratoires de la Recherche Publique et seront réalisés par les plateformes nationales (Genoscope et CNRGH). Les projets peuvent également impliquer des laboratoires partenaires étrangers, notamment européens. Les coûts de fonctionnement de ces projets seront être pris en charge par FRANCE GÉNOMIQUE en partie ou en totalité.

NB : FRANCE GÉNOMIQUE souhaite ouvrir de nouveaux appels à projets pour les Grands Projets de Séquençage. Cependant, aucune date à ce jour ne peut être communiquée sur l’ouverture d’un nouvel appel à projets.

Cet appel concerne essentiellement des projets séquençage à très grande échelle provenant d’organismes présentant un intérêt majeur sur le plan scientifique, médical ou économique. Des projets impliquant des populations d’organismes (méta-génome, diversité biologique), projets de génomique environnementale et génomique des populations sont encouragés. Exceptionnellement des projets de plus petite taille pourraient être retenus s’ils nécessitent d’importantes capacités d’analyse bio-informatique, ou présentent des challenges technologiques particuliers.

Une collaboration avec le Genoscope ou le CNRGH

Les projets retenus seront développés en collaboration avec le Genoscope ou CNRGH dans le cadre d’une convention écrite. Les partenaires (collaborateurs et plateforme) définiront ensemble la stratégie la plus appropriée à la réalisation des projets ainsi que les conditions pratiques de déroulement du travail expérimental.

Les données résultant de cette collaboration seront détenues conjointement par les partenaires qui conviendront des modalités de diffusion et d’éventuelle prise de protection intellectuelle, en accord avec les instances de tutelle et les usages en vigueur dans la communauté scientifique. En particulier, les données seront mises dans le domaine public. Les séquences assemblées seront soumises dans les banques de données publiques conformément aux règles internationales, dans un délai à définir pour chaque projet.

Les critères d’évaluation

Les projets seront évalués en fonction de :

  • leur intérêt scientifique ;
  • leur degré de faisabilité ;
  • leur impact sur la communauté scientifique nationale et internationale ;
  • le contexte international
  • la capacité des proposants à obtenir rapidement le matériel biologique nécessaire
  • l’aptitude des proposants à s’investir dans l’analyse bioinformatique ;
  • la capacité des proposants à exploiter et publier les résultats du projet.

Le comité scientifique d’évaluation des projets

Le comité scientifique d’évaluation des projets est composé de deux sous-comités : Génétique humaine & santé, d’une part et Biodiversité, d’autre part. Il est responsable de l’évaluation et de la sélection des projets soumis à l’infrastructure par la communauté.

Composition du comité scientifique génomique humaine et santé

Président : Florent Soubrier

Génétique et maladies cardiométabolique
AP-HP INSERM ICAN, Paris

Corinne Antignac

Génétique et néphropathie
AP-HP INSERM, Paris

Olivier Delattre

Génétique et biologie des cancers
INSERM, Institut Curie Paris

Emmanuelle Genin

Génomique Fonctionnelle et Biotechnologies
INSERM CHU, Brest

Cécile Julier

Génétique des Diabètes
INSERM, Paris

Jocelyn Laporte

Médecine translationnelle et neurogénétique
IGBMC, Strasbourg

Jean-Jacques Panthier

Génétique fonctionnelle de la souris
Institut Pasteur, Paris

Antonio Rausell

Bioinformatique clinique
Institut Imagine INSERM, Paris

Richard Redon

Génomique et Bioinformatique Institut du thorax
INSERM CHU, Nantes

David Tregouët

Génomique et pathophysiologie des maladies cardiovasculaires
INSERM ICAN, Paris

Composition du comité scientifique génomique biodiversité

Président : Thierry Heulin

Génomique Microbienne
Institut de Biologie Environnementale et de Biotechnologie, CEA, Cadarache

Philippe Bertin

Génétique Moléculaire, Génomique et Microbiologie
Université de Strasbourg, CNRS, Strasbourg

Didier Boichard

Génétique animale et Biologie intégrative
INRA, Jouy en Josas

Dominique Brunel

Polymorphisme des génomes végétaux
INRA, Evry

Jean-Michel Claverie

Biostatistique, Genomique et Microbiologie
CNRS, Marseille

Jean-Michel Drezen

Biologie de l’insecte
CNRS, Tours

Christophe Hitte

Génétique et Développement
CNRS, Rennes

Daniel Kahn

Ecologie Microbienne
INRA, LYON

Hélène Lucas

Génétique et amélioration des plantes
INRA, Paris

Emmanuelle Maguin

Microbiote intestinal
INRA, Paris

Manuel Michaël

Evolution
Institut de biologie, Sorbonne, Paris

Michel Gurvan

Génomique bactérienne
CNRS, Roscoff

Christophe Plomion

Ecologie et Génomique Fonctionnelle chez les arbres forestiers
INRA Bordeaux

Fabrice Roux

Génomique écologique de l’adaptation dans les communautés végétales
INRA, Toulouse

Jean-Luc Souciet

Génétique Moléculaire, Génomique et Microbiologie, Université de Strasbourg
CNRS, Strasbourg

Linda Sperling

Organisation, évolution et stabilité des génomes
CNRS, Paris

Alain Vignal

Génétique et physiologie des systèmes d’élevage
INRA, Toulouse

Michel Werner

Biologie des génomes
Institut Jacques Monod, Paris

Répondre à l'appel

Pas d'appel à projet en cours.

France Génomique souhaite ouvrir de nouveaux AAP Grands Projets de Séquençage.
Cependant, aucune date à ce jour ne peut être communiquée sur l’ouverture d’un nouvel AAP.

Les projets sont à soumettre en anglais, à l’aide du formulaire ci-dessous.

Pour soumettre un projet

Calendrier

Le calendrier sera défini lors du prochain appel.

Résultats des précédents appels à projet

Retrouvez le résultat des précédents AAP en parcourant la rubrique suivante:

Les Grands Projets financés