Mutualisation des compétences et des équipements français
pour l’analyse génomique et la bio-informatique

Accueil > Domaines d’expertises > Methylome > Traitement au Bisulfite de l’ADN

Traitement au Bisulfite de l’ADN

Afin de transformer la méthylation de l’ADN, difficile à quantifier, en variation génétique plus facilement détectable, on utilise un traitement au bisulfite pour convertir les Cytosines non méthylées en Uracile :

JPEG - 41.6 ko

La conversion par le bisulfite va donner deux brins distincts, non complémentaires.

Après amplification par PCR de l’un de ces brins, les Cytosines non méthylées vont être « remplacées » par des Thymines. Le pourcentage de cytosines restantes représentera alors le pourcentage de méthylation à une position donnée.

Le CNRGH à Evry ainsi que les plateforme de Toulouse et Curie, possèdent le savoir-faire nécessaire pour utiliser cette technique de façon optimale.


Toutes les versions de cet article : [English] [français]