Mutualisation des compétences et des équipements français
pour l’analyse génomique et la bio-informatique

Accueil > Domaines d’expertises > Immuno-précipitation de l’ADN Méthylé (MeDIP)

Immuno-précipitation de l’ADN Méthylé (MeDIP)

La méthylation de l’ADN est un phénomène impliqué dans de nombreuses maladies, dont les plus étudiées sont les cancers. Chez les mammifères, la méthylation est située sur les Cytosines suivies d’une Guanine (CpG), principalement sous forme 5-methylcytosine :

JPEG - 17.2 ko

Le MeDIP est une technique qui utilise des anticorps anti-methylcytosines couplés à des billes magnétiques afin d’immunoprécipiter les régions suffisamment méthylées.

JPEG - 20.3 ko
L’ADN de l’échantillon est fragmenté par ultrasons puis les anticorps y sont ajoutés. Une fois ceux-ci fixés sur les méthylcytosines, on récupère les fragments méthylés grâce à un aimant, débarrassant ainsi l’échantillon des fragments peu ou pas méthylés : l’échantillon a donc été enrichi en séquences méthylées et peut alors être analysé par une technique de séquençage.
Pour une meilleure reproductibilité, l’usage d’un robot est recommandé pour réaliser le MeDIP. Le Centre National de Recherche en Génomique Humaine de l’Institut de Biologie F Jacob du CEA à Evry ainsi que la plateforme de Toulouse possèdent ce type d’équipement afin d’optimiser cette étape avant le séquençage.


Toutes les versions de cet article : [English] [français]